L'Instant Veille #21

Le Labo de l'édition décrypte pour vous l'actualité de l'édition, des médias et des industries créatives à travers une sélection d'articles commentés et des vidéos exclusives ! Au programme : un focus sur le livre audio, des outils numériques d'écriture, Netflix et bien d'autres choses encore ! 

Tour d’horizon du livre audio

Toujours plus teintés de numérique, les usages des lecteurs se tournent progressivement vers le dématérialisé, le mobile, le personnalisé et autres tendances d’innovation qui dynamisent et bousculent le marché du livre. Un virage plein d’opportunités et de questionnements à prendre pour le livre audio, qui progresse et suscite un intérêt croissant dans le monde de l’édition.

Aux Etats-Unis, la rentrée de l’audiobook s’est déroulée sous de bons augures avec la publication par l’AAP (Association of American Publishers) de chiffres impressionnants. Les revenus liés au téléchargement de ce format ont en effet augmenté de 29,6% sur les quatre premiers mois de l’année en regard de 2016, et même de 34,4% sur le mois d’avril, note Actualitté. La presse annonçait également en cette rentrée le lancement d’une nouvelle offre de livre audio dans les applications mobiles anglophones de Kobo. Un symptôme de ce marché florissant outre-Atlantique ?

 

livre audio

 

D’après le SNE qui publiait en juin dernier une étude consacrée au livre audio, le potentiel de développement du marché en France est tout aussi important. En effet, l’étude montre que le livre audio présente de nombreux atouts à la fois pour les lecteurs adultes et pour les enfants, tels que l’aspect multitâche, la mobilité et l’éloignement des écrans. Cependant, il existe un certain nombre de freins qui entravent sa croissance, dont le prix perçu comme élevé, et l’offre, méconnue et perçue comme restreinte, conséquence d’un manque de visibilité dans les points de vente physiques ou dématérialisés.

Ces conclusions offrent un terrain de réflexion pour les acteurs du livre audio en France. Si une multitude d’offres se déploient aujourd’hui, de l’abonnement d’Audible au streaming de Storytel, en passant par la traditionnelle édition CD, l’enjeu est d’abord d’encourager l’usage de ce format par le plus grand nombre. L’étude du SNE révèle par exemple l’importance des tiers lieux dans la visibilité et dans la pratique du livre audio : c’est 25% des lecteurs qui les empruntent en bibliothèque. A l’heure où la lecture en mobilité s’intensifie, faciliter le passage de l’écrit à l’audio pour mieux relier ces formats semble également être une idée. Une telle solution a d’ailleurs récemment été développée au Labo de l’édition par la start-up Ouïlire, avec une application permettant de passer du texte à l’audio pendant la lecture d’un ebook. Sur le même principe, la start-up française Chaï commercialise une application permettant d’écouter un livre papier lorsqu’on ne peut pas le déplacer.

Lecture en mobilité, mais aussi retour à la culture de l’oralité, stimulation de l’imagination, indépendance à l’écran… Une multitude de leviers sont à explorer dans le livre audio pour répondre aux besoins des lecteurs. La petite radio sans ondes interactive et connectée pour les enfants développée par la start-up Lunii, ou encore Audio Picture, le projet de BD sonore qui faisait récemment l’objet d’un article dans Lettres numériques, annoncent de nombreux champs d’innovation dans ce secteur.

 

 

Scribay Premium, l’atelier d’écriture virtuel pour les débutants

 

La plateforme sociale d’écriture Scribay lance son offre premium destinée à tous les auteurs en herbe qui rêvent d’écrire un livre. A travers ce programme spécialement dédié aux débutants, Scribay propose à ses utilisateurs un coaching littéraire numérique : chacun est assisté par des fonctionnalités spécialement conçue pour l’écriture de son premier roman. L’idée, comme l’explique Scribay, c’est de « placer les algorithmes au service des créateurs ».Les utilisateurs sont guidés par un « parcours narratif » qui les invite à écrire leur histoire au fil d’une succession d’étapes, avec des vidéos et des indications. L’outil comprend également une « salle de sport pour écrivains » dotée d’un coach anti-procrastination. Si la méthode proposée n’est pas sans rappeler celle de Draftquest, l’outil numérique présente un volet supplémentaire, le « module d’analyse textuelle ». L’outil analyse le style de l’auteur et l’incite à adopter une attitude réflexive vis-à-vis de son écriture. L’enjeu est de renouveler le regard de l’écrivain. Cet analyseur s’accompagne d’un système de relecture stylistique en temps réel. En somme, Scribay Premium est un véritable atelier d’écriture virtuel.

 

Scribay Premium, l’atelier d’écriture virtuel pour les débutants

 

 

Netflix à la conquête de l’édition  

Alors que son apparition a bousculé les usages dans le monde du cinéma, Netflix s’attaque au secteur de l’édition avec l’acquisition, particulièrement stratégique, de Millarworld. Comme le relève Lettres Numériques, le rachat d’un éditeur de comics à succès assure à Netflix un réservoir important de franchises à adapter, ainsi qu’un moyen de se propulser sur un nouveau marché, celui de l’édition. Adepte de l’achat de licences à exploiter, Netflix se rend aujourd’hui propriétaire d’un catalogue d’histoires. Résultat ? Le géant du web réduit sa dépendance aux studios externes comme Marvel et renforce sa politique de production originale de films et séries. En outre, selon Lettres Numériques, ce rachat serait mutuellement profitable : la plateforme de divertissement aura accès à un grand nombre de franchises à exploiter et Millarworld profitera du savoir-faire, de l’audience et des moyens de Netflix pour assurer une visibilité renouvelée à ses publications.

 

netflix rachète millarworld

 

 

Prodeej, le réseau social littéraire comme prolongement de la lecture

Dans la famille des réseaux sociaux littéraires qui foisonnent à l’ère du numérique, un petit nouveau est sur le point de faire son apparition. Tout juste annoncée, la plateforme Prodeej fait l’objet d’un article dans Actualitté et se présente comme un espace de convergence entre écrit, audiovisuel et interactivité. Elle entend devenir « le premier réseau social littéraire multimédia intégrant une place de marché de diffusion en ligne en lien avec les maisons d’édition et leurs auteurs ». L’idée est de permettre à aux utilisateurs de prolonger la lecture de livres à travers la construction d’« univers culturels » à partager. Par exemple, un passionné d’Alice au Pays des Merveilles pourra créer son univers à partir de ce livre et confectionner un une bibliothèque d’images, de films, de musiques associées. L’utilisateur pourra également échanger directement avec certains auteurs, les éditeurs et les autres lecteurs. Un projet prometteur en attente de financements qui, nous l’espérons, ne devrait plus tarder à voir le jour. Pour le soutenir, c’est ici !

 

prodeej réseau social

 

 

Youboox POP : interdit aux adultes

Youboox, plateforme dédiée à la lecture numérique en streaming, vient de lancer une application de lecture dédiée à la jeunesse : Youboox POP. L’objectif ? Diffuser la lecture « du berceau au bachot », comme l’indique la description de l’appli dans l’App Store. En effet, la start-up souhaite inscrire la lecture dans les usages des jeunes générations à travers leurs supports de prédilection, notamment les smartphones. L’application à l’interface pop et colorée se présente comme « interdite aux adultes ». Elle est équipée d’un moteur de recherche avec des filtres par âge et thème, ainsi que d’un système de recommandation pour inciter aux nouvelles lectures.

L’appli est disponible uniquement sur l’App Store à 4,99€ par mois, et à l’occasion de son lancement, les 1 000 premiers abonnés bénéficieront d’une offre exceptionnelle de 50 % de réduction à vie sur le tarif mensuel (soit 2,50 €).

 

youboox pop interdit aux adultes

 

 

The SoundBook : la réalité augmentée sonore

NordSüd, une maison d'édition jeunesse suisse, a développé une solution pour faire évoluer et enrichir l’expérience de lecture des enfants et des parents : The SoundBook. Le principe ? Allier papier et numérique, non pas pour animer les images du livre, mais pour l’enrichir d’univers sonores. L’application utilise la reconnaissance vocale pour identifier quelle partie de l’histoire est lue à voix haute, elle peut ainsi déclencher en temps réel les musiques et effets sonores associés à chaque passage du livre. Un concept ludique et séduisant sur plusieurs aspects, qui permet d’encourager l’enfant à la lecture et favorise les moments sans écran et en famille.

Cette innovation a été mise en valeur par Influencia dans le cadre du Grand Prix Data & Créativité qui aura lieu le 16 novembre. A cette occasion, le média parle chaque semaine d’une innovation recensée par l'observatoire des meilleurs cas de créativité utilisant la data dans le monde, conçu par l’institut d’études Iligo.

 

The SoundBook : la réalité augmentée sonore

Source : Influencia