Publié le :

Succès national pour la 3ème édition d’Option Startup

#Évènement

Les 12 et 13 octobre derniers s’organisait la 3e édition d’Option Startup ! L’évènement a pris un essor considérable : pour la première fois il s’organisé à l’échelle nationale, avec la participation de 10 000 collégiens et lycéens et de plus de 600 enseignants.

Option Startup a  permis aux élèves de découvrir l’innovation et ses métiers émergents dans 200 lieux d’innovation partout en France.  

Mounir Mahjoubi, Secrétaire d'État auprès du Premier Ministre chargé du Numérique confirme lors du lancement  aux côtés de Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire de Paris « Option Startup est un moment exceptionnel pour chaque jeune de comprendre les transformations en cours et de saisir dès à présent des opportunités nouvelles pour leur avenir professionnel ».

Cette année un parcours spécial « entrepreneuriat féminin » a mis en lumière des femmes créatrices d’entreprise, encore trop peu nombreuses, afin d’encourager les jeunes filles à se lancer elles aussi dans l’aventure et à servir de modèle aux futures générations.

 

Après 2 premières éditions à Paris puis en Ile-de-France, le succès ne cesse d’augmenter. Les 400 programmes interactifs, répartis autour de 24 thématiques (do it yourself, intelligence artificielle, jeux vidéo, objets connectés…), ont été réservés en seulement quelques jours. Un franc succès qui confirme la nécessité de sensibiliser activement les collégiens et lycéens au monde de l’entrepreneuriat et de leur donner des clefs pour comprendre les métiers émergents à fort potentiel de recrutement.

C’est dans cette optique que Paris&Co et le magazine L’Etudiant ont lancé une grande enquête auprès des 14-18 ans sur la façon dont les jeunes imaginent les métiers de demain. L’enquête, se clôture le 10 novembre, et est accessible via le lien suivant : http://www.optionstartup.paris/enquete/

Partager sur :

Lire aussi #Évènement

Être libraire en 2018 - Regards de libraires

Amazon, marketplaces et grandes surfaces culturelles, numérisation des livres, recommandation en ligne… Le numérique et les innovations qui y sont liées multiplient les questions quant à l'avenir de la librairie. Débats et bruits de couloirs ponctuent l’actualité de l’édition, sur la fragilité du marché, la baisse de la lecture, les nouveaux usages, la progression du numérique et l’impact de ces évolutions sur le commerce du livre. Mais qu'en est-il en pratique, dans la réalité du métier de libraire ? Comment se matérialisent dans leur quotidien les enjeux liés aux bouleversements de la chaîne du livre ? Quel regard les libraires portent-ils sur l’état du secteur ? "Être libraire en 2018", c’était le thème abordé par le Labo de l’édition à l’occasion de la conférence du 6 mars 2018 organisée en partenariat avec le Syndicat de la librairie Française et Lettres en Mouvement. L’événement proposait de mettre en perspectives la question du futur de la librairie à travers une discussion centrée sur les usages des libraires.  

Conférence : Être libraire en 2018 - Le 6 mars 2018 à 9h30

Le numérique suscite le débat, multiplie les questions quant au rôle et à l'avenir de la librairie. Mais qu'en est-il en pratique, dans la réalité du métier de libraire ? Comment se matérialisent au quotidien les enjeux liés aux bouleversements de la chaîne du livre ? Le 6 mars 2018 à 9h30, Le Labo de l'édition et Lettres en Mouvement organisent une table ronde sur le thème "Etre libraire en 2018" et proposent de mettre en perspectives la question du numérique à travers une discussion centrée sur les usages en librairie.